Fonctionnalités
11 mai, 2020

La floraison, stade clé pour la réussite de vos vendanges

Vigne au stade floraison
Vigne au stade floraison

En règle générale, lorsque la floraison se déroule correctement, une bonne récolte est en perspective. Essentiellement deux facteurs peuvent déterminer le succès de cette phase qui se conclut par la nouaison et le début de grossissement des fruits : une météo favorable, ce qui demeure incontrôlable et une nutrition optimale de la vigne. Yara propose désormais d’agir sur le second facteur avec Grappilote.

Alors que les capacités d’absorption racinaire sont encore réduites, le programme de nutrition Grappilote allie 3 apports foliaires en encadrement de floraison pour bien préparer la vigne plus une analyse de jeunes baies pour sécuriser la qualité de la vendange.

A une période où s’accroit la compétition pour les ressources entre les fonctions fructifères et les fonctions végétatives, les 3 apports foliaires vont couvrir les besoins essentiels de la vigne pour préparer la floraison, l’initiation florale et le développement du fruit tout en permettant au végétal de conserver une capacité de photosynthèse maximale.

L’analyse de baies est réalisée à la fermeture de la grappe. Elle identifie les carences, les excès et les déséquilibres nutritionnels qui pourraient engendrer un désordre physiologique, à un stade qui laisse le temps d’intervenir et de redresser si nécessaire.

C’est au stade floraison que se déroule la fécondation, une fois les capuchons floraux tombés et le pistil et les étamines des fleurs bien visibles. C’est aussi au stade floraison qu’ont lieu les phénomènes de coulure (fruits qui tombent car ovaires pas fécondés à cause des capuchons restés accrochés - conditions climatiques - ou avortés) et de millerandage (baies qui ne grossissent pas à cause d’une fécondation imparfaite) qui impactent le rendement de la vigne et la qualité de la vendange en altérant la qualité des moûts.

Un apport de bore avant le stade floraison va améliorer le pouvoir fécondant des pollens et réduire le phénomène de coulure. Un manque de zinc à la nouaison entraîne un moindre développement des grappes et un risque de millerandage.

Mais le bore a d’autres rôles primordiaux chez le cep. Il est essentiel à la division et à l’élongation cellulaire. Il influe sur le métabolisme de l’auxine, hormone de croissance, et sur celui des phénols. Le bore participe également à la régulation du transport des glucides et à la synthèse des parois cellulaires. Le bore en quantité insuffisante, et ce sont les cellules et les tissus végétaux qui deviennent difformes, rabougris et finissent souvent par mourir; alors qu’ils devraient se développer de façon active.

Idem pour le zinc qui intervient dans de nombreux systèmes enzymatiques servant à la synthèse des protéines et au métabolisme des glucides. Il joue également un rôle dans le métabolisme des auxines, ce qui en fait un oligo-élément essentiel au processus de la croissance. Enfin, une carence en zinc réduira la résistance immunitaire des ceps, les rendant plus vulnérables à des maladies.

Yara a testé sur plusieurs années de nouveaux programmes foliaires et préconise 3 apports foliaires YaraVita™ PHOSAMCO™* à la dose de 5 l/ha en encadrement de floraison, en particulier pour des cépages coulards tel que le Grenache.

 

Ces compléments nutritionnels par voie foliaire permettent d’améliorer le taux de nouaison, avec une incidence sur le rendement de 2 tonnes de raisin/ha, soit 10 hl/ha. En se basant sur un coût moyen des 3 apports foliaires à 80 €/ha et en prenant une fourchette assez large de 75 à 150 €/hl, un viticulteur peut obtenir un retour sur investissement au minimum égal 9.

Et il ne s’agit là que des 3 apports encadrants la floraison. On vous laisse imaginer les bénéfices supplémentaires avec l’analyse de baies au stade fermeture de la grappe du Programme Grappilote.


*YaraVita™ PHOSAMCO™ est une spécialité contenant 100 g/l d’azote, 40 g/l de Phosphore, 70 g/l de Potassium (K2O), oligo-éléments (B,Zn,Cu,Mn) et des extraits d’algues.

YaraVita™ est une marque déposée Yara International

Livre blanc sur la fertilisation, pilier de la qualité des vins

Télécharger notre livre blanc

La fertilisation, pilier de la qualité des vins

La fertilisation azotée de la vigne a une influence directe sur la qualité des vins. Les moûts avec les indices de formol bas produisent des vins astringents avec des tanins secs et dont la qualité est jugée moins intéressante.

Découvrez dans ce document comment optimiser cette nutrition azotée.

Télécharger le document

Vous souhaitez en savoir plus sur le programme Grappilote ?

Remplissez un court formulaire et nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

Contactez-nous