N-Sensor® : la fertilisation azotée de précision

Yara N-Sensor® est un équipement optique monté sur le tracteur pour mesurer l’état de nutrition azotée d’une culture afin d’adapter en temps réel la dose azotée épandue.

Un tracteur équipé de l'outil Yara N-Sensor dans un champ de blé

Yara N-Sensor® : la télédétection sur le tracteur 

Le Yara N-Sensor® s'inscrit dans la gamme d'outils agronomiques d'aide à la decision proposés par Yara comme l'un des outils d'agriculture de précision qui permet de corriger l'hétérogénéité intraparcellaire en modulant les apports d'azote.

Une fertilisation adaptée en chaque point de la parcelle est l’un des principaux objectifs poursuivis par l’agriculture de précision. Moduler l’apport d’engrais nécessite l’utilisation de capteurs performants pour estimer le besoin des cultures. 

La télédétection de proximité (ou proxy-détection) fournit l’opportunité de réaliser ces mesures rapidement, précisément et à faible coût. Yara N-Sensor® a été développé pour mesurer l’état de nutrition azotée d’une culture grâce à la mesure de la réflectance du couvert végétal et pour permettre un épandage d’azote modulé en temps réel. 

Télécharger la brochure Yara N-Sensor®

Yara N-Sensor ALS

N-Sensor® et N-Sensor® ALS – deux équipements, une même approche

En 2006, Yara a lancé le nouveau Yara N-Sensor® ALS (Active Light Source) qui fonctionne selon le même principe que le Yara N-Sensor® d’estimation du besoin en azote par la mesure de la réflectance de la culture. Alors que Yara N-Sensor® utilise la lumière du jour, Yara N-Sensor® ALS dispose de sa propre source lumineuse embarquée. Il utilise des lampes flash au Xénon, qui éclairent la végétation, couplées à des capteurs de réflectance. Yara N-Sensor® ALS peut ainsi s’affranchir totalement des conditions de luminosité ambiante pour travailler de jour et comme de nuit.

Les deux systèmes s’appuient sur le même référentiel agronomique et les mêmes algorithmes de régulation. Ils sont connectés à un terminal embarqué qui mémorise simultanément les mesures prises sur les cultures et le positionnement GPS afin de réaliser la cartographie des épandages réalisés. 

Caractéristiques du N-Sensor

Un tracteur équipé du Yara N-Sensor dans un champ

Développement du Yara N-Sensor®

Après une première phase de mise au point coordonnée par la station de recherche et développement d’Hanninghof en Allemagne, le premier Yara N-Sensor®  « classic » a été introduit sur le marché en 1999 pour la fertilisation des céréales. Cet outil d'aide à la décision, monté sur la cabine du tracteur ou d’un pulvérisateur, est facilement transférable d’une machine à une autre et offre une solution pratique aux agriculteurs souhaitant moduler leurs apports d’azote et gérer la variabilité intra-parcellaire.

L’amélioration, l’adaptation du concept, l’élargissement de la gamme de culture concernées ont constitué un processus continu dans le cadre de l’activité de Recherche & Développement de Yara. Plus de 250 essais ont été réalisés entre 1997 et 2010 pour mettre au point, améliorer et développer de nouvelles fonctionnalités pour le Yara N-Sensor® , telle que la calibration absolue sur colza. 

Une femme conduit un tracteur équipé de l'outil Yara N-Sensor

Principe de fonctionnement

Yara N-Sensor® détermine le besoin en azote en mesurant les caractéristiques de la lumière réfléchie par la végétation. A chaque seconde, la réflectance est mesurée sur une surface d’approximativement 50 m². L’équipement a été conçu pour fonctionner indépendamment de la vitesse et de la largeur de travail. 

Le Yara N-Sensor® mesure la réflectance à des longueurs d’ondes spécifiques de la teneur en chlorophylle et de la biomasse. Il estime la quantité d’azote absorbée, en déduit la quantité d’azote optimale à apporter et envoie les consignes de doses au contrôleur électronique de l’épandeur ou du pulvérisateur qui ajuste les quantités d’engrais épandues. 

L’ensemble du processus de mesure de la réflectance, de détermination du besoin en azote et d’épandage de l’engrais se déroule instantanément. L’agronomie « en temps réel » est devenu une réalité. 

Récolte du blé

Bénéfices et avantages

  • Epandre la dose optimale d’azote en tout point de la parcelle
  • Améliorer le potentiel de la culture à travers toute la parcelle
  • Augmenter l’efficacité de la fertilisation azotée
  • Diminuer les reliquats d’azote minéral post-récolte
  • Augmenter le rendement
  • Réduire le risque de verse
  • Homogénéiser la qualité dans la parcelle
  • Réduction du temps et du cout de récolte ;
  • Réduction des risques de pertes d’azote dans l’environnement
  • Augmenter la rentabilité

Champ de colza à fort rendement

Performances

Yara N-Sensor® ALS a reçu en 2008 la médaille d’or de la Société Royale d’Agriculture de Grande-Bretagne ainsi que de nombreuses autres distinctions. 

  • Sur céréales, une augmentation de rendement de 3.5% à dose d’azote identique. 
  • Sur colza, une augmentation du rendement de 3.9% à dose d’azote identique. 
  • Une économie d’azote de 14 % en moyenne dans les parcelles conduites Yara N-Sensor®. 
  • Une réduction de 10 à 30% de l’empreinte carbone grâce à l’augmentation du coefficient d’utilisation de l’azote. 
  • Une réduction de la verse atteignant 80 % comparée à des situations similaires avec épandage conventionnel. 
  • Une plus grande homogénéité des teneurs en protéines des céréales dans les parcelles et une amélioration des teneurs de 0.2 à 0.5 point. 
  • Des temps de récolte diminués et des performances de moissonneuse-batteuse augmentées de 12 à 20% grâce à moins de verse, des parcelles plus homogènes et des vitesses de battage augmentée.

Paramétré pour 7 cultures

Maïs
Pomme de terre
Blé de printemps
Blé d’hiver
Orge de printemps
Orge d'hiver, tripicale et seigle
Colza