Fonctionnalités
10 février, 2022

Pour vos pommes de terre, choisissez la formule tout-en-un !

La pomme de terre continue à avoir des besoins importants en phosphore à partir de la floraison. Et même lorsque les sols ont été correctement pourvus par les apports en plein, cela peut ne pas s’avérer suffisant. Tous les producteurs le savent. Pour répondre à ce problème, Yara® a développé l’engrais foliaire spécifique YaraVitaTM Solatrel. Du phosphore, mais pas que !


Visuel Solatrel
Visuel Solatrel

C’est un fait connu : lorsque la teneur en phosphore dans les pétioles des feuilles est inférieure à 0,22% 100 jours après plantation, la pomme de terre va commencer à entrer en sénescence et puiser plus vite dans ses réserves. Ce qui peut entrainer des pertes allant jusqu’à 300 kg/ha/j. L’apport de phosphore via les feuilles évite de descendre sous ce seuil de 0,22% et permet à la culture de rester verte et active plus longtemps.

 

« Pour son travail sur ce seuil de 0,22%, notre laboratoire de recherche Megalab a analysé des milliers d’échantillons de pétioles de pommes de terre. Nos chercheurs ont mis en évidence que cette carence de phosphore, P < 0,22 %, s’accompagnait très souvent d’autres possibilités de carences associées », explique Eric Soulier, chargé de marketing opérationnel chez Yara®.

 

Fidèle à son image de société qui recherche la qualité de ses produits, Yara® a formulé YaraVitaTM Solatrel, une solution foliaire spécifique de la pomme de terre, qui lui amène tous les éléments dont elle a besoin pour éviter qu’elle rentre en carence*, afin de préserver le potentiel de qualité et de rendement des pommes de terre.

« YaraVitaTM Solatrel, c’est un tout en un de nutriments clés. C’est le support foliaire qui correspond au besoin de la pomme de terre. Il associe une forme très pure et hautement assimilable de phosphore à du potassium, du magnésium, du manganèse et du zinc, ajoute Eric Soulier. C’est un produit formulé avec soin, avec des mouillants et des surfactants de la meilleure qualité pour que les nutriments pénètrent réellement dans la plante. Comme c’est du Yara®, c’est un produit qui ne brûle pas et qui coule bien dans le bidon. Nos clients ne s’y sont pas trompés en choisissant YaraVitaTM Solatrel pour les producteurs qu’ils conseillent. Les résultats sur l’amélioration du rendement t/ha, notamment le rendement commercialisable, parlent d’eux-mêmes. »

 

pdt graph 1 solatrel.png

 

 

 

pdt graph 1 solatrel.png

 

Recommandations d’utilisation

Yara Vita Solatrel peut s’utiliser à 5/10/15 L/ha en fonction des besoins de la culture. Pour les connaître, Yara® propose son service PhosphoPilote qui détermine via une analyse de pétioles les besoins en phosphore pour maintenir au-delà des 100 jours après plantation le taux de P > 0,22 %. Car grâce à l’analyse de plus de 5000 échantillons de pétioles accumulés depuis 1993, le laboratoire Megalab de Yara® est capable de prédire tôt dans la saison les niveaux de P qui permettront de passer le cap des 0.22% à 100 jours après plantation.

 

Pour en savoir plus sur YaraVitaTM Solatrel et l’analyse PhosphoPilote, rapprochez-vous de votre technicien conseil.

 

* : dans le cas d’une parcelle normalement pourvue en minéraux.

Le phosphore : Stimule la croissance racinaire, l’initiation et la croissance des tubercules, la qualité de l’amidon

Le potassium : pour la qualité des tubercules et une meilleure efficience dans l’utilisation de l’eau

Le magnésium : essentiel dans la synthèse de la chlorophylle, la teneur en amidon

Le manganèse : essentiel pour la photosynthèse et la santé des plantes

Le zinc : régule la croissance et la synthèse des protéines