Fonctionnalités
03 novembre, 2020

Quand le phosphore foliaire dynamise le phosphore du sol

sol phosphore yara france
sol phosphore yara france

Le phosphore est un élément indispensable aux céréales bien qu’elles soient souvent considérées comme peu ou moyennement exigeantes :

  • il est essentiel au développement du système racinaire ;
  • c’est un activateur de croissance qui permet un tallage plus fourni ;
  • il favorise la fertilité, augmente le nombre de grains/m2 ;
  • il améliore la rigidité des tissus ;
  • il est un élément essentiel du transport d’énergie dans la plante.

Si le P2O5 est abondant dans le sol, il en est autrement de sa disponibilité pour la plante. Par exemple, pour une parcelle qui contient 8 000 kg/ha P2O5, seulement 600 kg/ha sont assimilables mais seulement 8 kg/ha sont dissous dans la solution du sol, donc assimilables par les plantes.

 

Plusieurs facteurs concourent ensemble à diminuer cette disponibilité. Par exemple :

  • le pH. Un pH de 6 est idéal. En dessous, le phosphore est bloqué par le fer, et l’aluminium, au-dessus, il est fixé sous forme de phosphate de calcium insoluble.
  • la température du sol. À 21 °C, 100 % du phosphore de la solution du sol est disponible. À 13 °C, il l’est trois fois moins.
  • la distance. Le P2O5 doit se trouver à 1 mm ou moins de la racine/radicelle pour être absorbé.

ph du sol et disponibilité phosphore


Si on prend l’exemple du blé, Arvalis expliquait dans un article de Perspectives Agricoles (janvier 2010), que la croissance verticale de la racine, donc l’exploration du sol par le système racinaire et l’accès aux nutriments, est fonction des degrés-jours. Cette croissance varie entre 4 et 16 cm/100 °C jours, selon la compaction du sol et sa teneur en argile. Moins un sol est compacté et moins il y a d’argile, plus la croissance verticale est rapide.

Après son implantation, un blé (comme toute autre céréale d’hiver) est généralement confronté à une baisse des températures journalières. Le nombre de jours pour atteindre 100 °C augmente et le phosphore, nécessaire au développement racinaire, devient de moins en moins disponible ; or les racines doivent croitre pour s’approcher à moins de 1 mm du P2O5 du sol pour l’assimiler. Le risque d’entrer dans un cercle vicieux est là.

Et avec un système racinaire mal développé avant l’hiver, c’est tout le potentiel de la céréale qui est mis en péril. Semé tard, une céréale aura encore moins de possibilités de profiter de l’ensemble des ressources.

Dès lors, pourquoi ne pas apporter du phosphore par voie foliaire pour aider la plante à s’affranchir d’une partie des problématiques du sol à l’automne et poursuivre sa croissance racinaire pour profiter de l’ensemble des ressources (eau, éléments minéraux).

racines apport phosphore yara france
Racines avec apport de phosphore YaraVita Magphos K™ (à gauche);
racines sans apport de phosphore (droite)

 

YaraVita™ Magphos™ K est un engrais foliaire formulé pour apporter aux céréales la quantité de phosphore nécessaire pour maintenir leur développement à l'automne. Grâce à sa formulation, il peut parfaitement être associé à vos produits lors de votre désherbage d'automne, puisqu'un apport foliaire de phosphore est efficace du stade 3 feuilles à fin tallage. Vous pouvez vérifier la compatibilité de YaraVita™ Magphos™ K avec vos herbicides avec l'application TankmixIT™.

 

Pour plus d’informations, rapprochez-vous de votre correspondant Yara.