Fonctionnalités
octobre 10, 2019

Journée mondiale des engrais 2019

Pour la journée mondiale des engrais (13 octobre 2019), découvrez cinq faits essentiels et étonnants sur les engrais.


Journée mondiale des engrais 2019
Journée mondiale des engrais 2019

Fait 1 : Les engrais n'épuisent pas le sol

Les engrais sont essentiels pour entretenir le sol en fournissant les nutriments dont les plantes ont besoin pour se développer sainement.

Dans la nature, il existe 17 nutriments essentiels pour les plantes : les macronutriments azote, phosphore, potassium, calcium, soufre, magnésium, oxygène, hydrogène, carbone et les micronutriments fer, bore, chlore, manganèse, zinc, cuivre, molybdène et nickel.

Lorsque les cultures sont récoltées, les nutriments sont également retirés. Les nutriments importants sont donc éliminés du sol. La plupart du temps, le sol ne peut pas régénérer tous les éléments nutritifs par lui-même, c’est pourquoi nous utilisons les engrais.

Pour faire face à l’augmentation de la population mondiale, il est essentiel d’obtenir de meilleurs rendements.

Infographie sur les engrais et leur impact positif sur la fertilité du sol

Fait 2 : Les engrais sont fabriqués à partir d'éléments naturels

Tous les nutriments contenus dans les engrais se trouvent dans la nature. Les éléments les plus couramment utilisés dans les engrais minéraux sont l'azote, le potassium et le phosphate.

L'azote provient de l'air, mais les plantes ne peuvent pas l’assimiler directement, elles doivent l'absorber par les racines du sol. Il en va de même pour le potassium stocké profondément dans le sol (1-2 km de profondeur).

C’est pourquoi nous fabriquons des engrais. Et le processus le plus courant dans la fabrication d’engrais azotés consiste à créer de l’ammoniac à partir d’un mélange d’azote de l’air et d’hydrogène provenant du gaz naturel. Tandis que nous trouvons le potassium dans des fonds marins et des lacs formés il y a des millions d'années.

Les plus gros producteurs de potassium au monde sont le Canada, la Russie, la Biélorussie et la Chine.

Enfin, le phosphate provient de roches de phosphate de calcium insolubles, souvent appelées «phosphate de roche». Sous cette forme, il n'est pas disponible pour les plantes, il est donc nécessaire de le rendre assimilable par un procédé chimique et ainsi créer des engrais respectueux de la plante.

La Chine, la Russie et le Maroc possèdent les plus importants gisements de phosphate naturel du monde.

L'azote (N), le phosphate (P) et le potassium (K) peuvent également être combinés pour former des engrais composés NPK, qui fournissent à la culture les 3 principaux nutriments en même temps.

Les engrais organiques sont une alternative aux engrais minéraux. Ils sont à base de matériaux d'origine biologique tels que : les déchets animaux, les résidus de récolte, le compost, les biosolides (ou boues d’épuration) et plus encore.

Sans engrais, le sol serait appauvri et les plantes seraient donc particulièrement difficiles à cultiver. L’eau seule ne suffit pas.

Fait 3: Les engrais sont différents des pesticides

Les pesticides sont des produits chimiques synthétiques ou naturels utilisés pour lutter contre les parasites. Pesticide est un terme couramment utilisé pour désigner tous les produits chimiques de protection des cultures, y compris les fongicides qui contrôlent les maladies fongiques et les herbicides qui contrôlent les mauvaises herbes.

Les engrais, en revanche, fournissent des nutriments naturels pour faire pousser les cultures. Leur rôle est d’accroître les rendements en fournissant le bon équilibre en éléments nutritifs au sol.

Fait 4: Les engrais ne modifient pas les plantes que nous mangeons

Les engrais ne modifient pas l'ADN des cultures. Au lieu de cela, ils améliorent la croissance et la qualité de la culture en ajoutant des nutriments importants.

L'agriculteur choisit la quantité d'éléments nutritifs ajoutés après avoir analysé le sol et déterminé les besoins de chaque culture.

Une fertilisation appropriée peut avoir un impact important sur le rendement, l’apparence et la valeur nutritionnelle des cultures.

A droite un plant de tomate avec un déficit en azote et à gauche, un plant de tomate présentant un équilibre nutritionnel optimal
Les engrais participent à la valeur nutritive: à droite, un plant de tomate avec un déficit en azote, à gauche, un plant de tomate présentant un équilibre nutritionnel optimal.

Fait 5 : Les engrais ne vous rendent pas malade

Manger des cultures issues d’un champ fertilisé, ou de la viande d'animaux ayant pâturé dans un pâturage fertilisé, ne présente aucun risque pour la santé des animaux ou des humains.

Bien au contraire, comme les éléments nutritifs contenus dans les engrais nécessaires à la croissance des cultures sont les mêmes que ceux nécessaires à la croissance et au développement de l'homme ; dans certains pays où des carences en éléments nutritifs sont identifiées, l'enrichissement des engrais avec ces mêmes micronutriments contribue à améliorer la santé des populations locales.

Le zinc et le sélénium sont deux exemples de minéraux qui ont été appliqués avec succès à des engrais pour lutter contre les carences de populations importantes.

Environ la moitié de la population mondiale peut se nourrir grâce aux engrais et une fertilisation soignée est essentielle pour accroître les rendements des cultures sur les terres agricoles existantes, aidant ainsi à lutter contre les troubles dus à la malnutrition.

 

Ressource externe : 

1 - Historical Corn Grain Yields for the U.S. (Purdue University website/Corny News Network)

Découvrez les engrais Yara

Yara commercialise 6 gammes d'engrais pour répondre aux besoins de toutes les cultures : engrais azotés, composés, solubles, nitrates de calcium, urée et pour l'application foliaire.