L'histoire de Yara

L’histoire de l’entreprise Yara débute avec la création de la société industrielle norvégienne Norsk Hydro en 1905.

C’est à cette époque que les industriels Sam Eyde, Kristian Birkeland et Marcus Wallenberg commencent à exploiter les généreuses ressources en énergie hydroélectrique de la Norvège pour produire le premier produit phare de leur société, un engrais minéral qui suscite l’intérêt du monde entier car il permet aux agriculteurs d'accroître leurs rendements.

Plusieurs décennies plus tard, alors que la société Norsk Hydro a étendu son activité à de nombreux secteurs allant des engrais aux huiles en passant par les métaux, sa division spécialisée dans les produits agricoles et les co-produits devient une entité indépendante cotée en bourse. La société Yara International ASA entre ainsi à la Bourse d’Oslo en 2004, forte d’une histoire riche en évènements qui continue de s’écrire encore aujourd’hui…

Birkland and Eyde

1900-1905

Première production au monde d’engrais azoté « Norgessalpeter » (nitrate de calcium) dans une installation expérimentale à Notodden, en Norvège. Production basée sur le procédé Birkeland-Eyde (du nom de ses deux inventeurs) utilisant l’énergie hydroélectrique pour extraire l’azote de l’air. Création de Norsk Hydro le 2 décembre 1905.

1906-1919

1906-1919

Création d’un nouveau site de production à grande échelle à Notodden intégrant une unité de production d’énergie et construction de l’usine de Rjukan. Ces deux sites ont été visités par Chulalongkorn, roi du Siam.

1920-1939

1920-1939

Début de la production d’ammoniac à Rjukan (1928). Construction d’usines à Porsgrunn (1929). Développement de nouveaux produits industriels tels que l’eau lourde et le CO2. Ouverture de Yara Sluiskil (NSM) (1929).

1940-1959

1940-1959

Ouverture d’une agence commerciale à Stockholm. Début de la commercialisation aux Etats-Unis axée sur le nitrate de calcium destiné aux cultures spéciales de fruits et légumes. Création d’une agence à San Francisco, Californie. Ouverture du site de Glomfjord qui utilise l’énergie hydroélectrique pour transformer l'ammoniac en nitrate de calcium et NPK (1949).

1960-1969

1960-1969

Lancement de la production d’ammoniac dans deux usines à Porsgrunn, l’une ayant recours à l’oxydation partielle de fuel lourd et l’autre au reformage à la vapeur du naphta. Création de la coentreprise Qafco avec Qatar Industries en 1969.

1978-1990

1978-1990

Acquisition de NSM (Pays-Bas), Supra (Suède), Fisons (R-U), Ruhr Sticstoff (Allemagne), Windmill (Pays-Bas), Cofaz (France). Création d’un terminal à Chiwan, en Chine en 1982. Ouverture d’une agence à Harare, au Zimbabwe en 1983.

1999-2003

1999-2003

Acquisition par Agri de la société Adubos Trevo (Brésil) ainsi que d’une majorité de contrôle au sein de Kynoch (Afrique du Sud). Restructuration et consolidation de la société. Décision prise par Hydro d’introduire Agri à la Bourse d’Oslo.

2004-2005

2004-2005

Introduction à la Bourse d'Oslo le 25 mars 2004. Yara se fixe l’objectif de devenir le leader incontesté de l’industrie des engrais.

2006-2007

2006-2007

Poursuivant son extension, Yara s’implante au Brésil, acquiert la moitié des parts de Balderton, crée une coentreprise avec Praxair et prend le contrôle de Kemira GrowHow. La société progresse également dans le développement de produits de réduction des émissions polluantes.

2008-2009

2008-2009

Yara remporte une récompense environnementale majeure, développe son partenariat au Qatar, enregistre un bénéfice record et désigne un nouveau PDG, Jørgen Ole Haslestad, à la suite du départ à la retraite de Thorleif Enger. L'entreprise signe également l'accord final pour la création de Lifeco et entreprend la construction de la nouvelle usine Urea7 aux Pays-Bas.

2010-2011

2010-2011

Yara cède Fosfertil au Brésil et signe son entrée dans le marché émergent du DEF aux États-Unis. L'entreprise étend son engagement en Afrique avec le développement de deux couloirs clairement définis. Dans le couloir de croissance agricole du sud, en Tanzanie, Yara  investit 20 millions de dollars dans un nouveau terminal engrais. L'entreprise inaugure son usine Urea 7 aux Pays-Bas, rachète Petro Miljö et signe un accord de coopération avec OCP SA.

2012-2013

2012-2013

Yara a coparrainé l’usine pilote du projet Sahara Forest, située en périphérie de Doha, et le PDG de Yara, Jørgen Ole Haslestad, a représenté le secteur privé sur la scène, au moment du lancement par le président des États-Unis Barack Obama de la Nouvelle Alliance pour la Sécurité alimentaire et la Nutrition. Poursuivant son expansion stratégique dans le monde, Yara, entre autres acquisitions, s’est dotée de l’entreprise d’engrais Bunge’s au Brésil ainsi que de la société allemande de capteurs pour l’eau, ZIM Plant Technology GmbH.

2014 - 2015

2014-2015

Nous avons finalisé l'acquisition d'OFD Holding Inc., réalisé des investissements majeurs en Europe, en Afrique, en Australie et en Amérique latine, et accueilli un nouveau PDG, Svein Tore Holsether.